Our dudes

My dude is your dude
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Woke up from a dream

Aller en bas 
AuteurMessage
Arutha L. Kark
Admin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 28/03/2015

MessageSujet: Woke up from a dream   Mar 16 Mai - 18:34

Putain. Manquait plus que ça. Arutha souleva une paupière, son regard tombant instantanément sur les chiffres luminescents du radio réveil. 4h22. Bordel de merde, il n'y arriverait jamais. Il se tourna dans les draps de velours pour lorgner l'homme qui dormait à côté de lui. Nu. Et sans la moindre couverture. Même dans la lueur de l'aube le jeune Kark pouvait deviner les restes de sueur qui faisait luire le beau fessier du Hunter quelques minutes plus tôt. Couché sur le ventre, il exposait son corps avec une telle lasciveté qu'Arutha aurait presque été tenté de croire qu'elle avait été parfaitement calculée. Presque... mais il y avait cette bouche pâteuse entrouverte sur des élucubrations indistinctes et surtout, ces ronflements. Ces putains de ronflements qui venaient d'interrompre une nouvelle fois ses tentatives de sommeil et qui ne semblaient pas vouloir s'arrêter. Il était trop tard de toute façon...

Il repoussa les draps d'un geste vif et s'arracha du matelas ramolli par leurs exploits. Une vraie connerie ça aussi ! Il en réalisait l'ampleur à mesure que l'alcool quittait ses veines. Ce foutu alcool qui l'avait à nouveau mené beaucoup trop loin ! Contre lui. Puis chez lui. Et finalement dans sa couche. Arutha ferma les yeux pour refluer les images qui s'imposaient à son esprit. Il n'était pas sûr d'avoir envie de repenser à ses baisers, ses caresses, ses initiatives.... un verre. Il avait besoin d'un verre.

Il traversa la pièce en tanguant, marchant à plusieurs reprises sur des objets au sol non identifiés. L'un d'eux faillit lui arracher un cri de douleur mais il se retint de justesse. On avait pas idée d'être aussi bordélique bordel de merde ! ....  et c'était le cas de le dire ! S'appuyant sur le meuble qu'il devinait dans l'obscurité, il se pencha pour retirer de son pied un petit rouage métallique. Il n'avait aucune envie de se demander ce qu'il foutait là et le balança donc par terre avant d'attraper la bouteille de whisky. Une grimace fendit son visage à l'instant où il déboucha la carafe. Non, non, non ! Ca allait vraiment pas le faire ! Il la reboucha bruyamment avant de céder à cette soudaine envie de vomir et chercha une autre bouteille. Il attrapa le premier objet qui en avait la silhouette et le déboucha pour renifler. De l'hydromel... ou un truc dans le genre. Pas ce qu'il préférait mais ça ferait l'affaire. Comme à peu près tout dans cette maison....

Il lorgna à nouveau en direction de l'homme qui ronflait. Ainsi donc, en plus d'être cynique, hyperactif, désordonné, vaniteux et légèrement porté sur la boisson, il était bruyant quand il dormait ! En soit ça ne l'étonnait pas tellement. Sur le papier, Corvus Hunter était tout ce qu'il méprisait. Tout ce qu'il fuyait sans concession. Et pourtant il était là, dans cette maison, s'adaptant à tous ses défauts, toutes ses excentricités et.... et couchant avec lui.

Il aurait pu se planter devant le miroir et se répéter un million de fois que ce n'était qu'un instant de folie, un plan cul régulier sans importance .... mais ça ne changerait rien. Sans même mentionner le fait que c'était le premier homme avec qui il couchait, ou son meilleur ami, ou l'homme sur lequel il avait déjà fantasmé des années plus tôt, bref ; même sans tous ces paramètres.... il y avait cette indéfectible sensation que c'était tellement plus que ce qu'il aurait pu en dire. Que ce qu'il aurait pu avouer. Il se força à prendre une deuxième gorgée d'hydromel pour dénouer sa gorge serrée. Trop serrée. Il n'était qu'un plan cul dans la vie de ce Don Juan. Et ça s'arrêtait là. Point.

Il releva la tête et sursauta en distinguant la tête de Corvus tournée vers lui. Les yeux grands ouverts. Et merde. Il n'avait même pas remarqué que les ronflements avaient cessés. Soudain il réalisa qu'il était toujours nu. Et s'en sentit étrangement gêné. Ignorant les marmonnements indistincts du Hunter, il revint vers le lit pour récupérer un peu brusquement ses vêtements.

« Je rentre chez moi. »

« Qz....leure.... nui....rvé...  »

Il ignora cruellement ses tentatives d'expression et prit le chemin de la porte. Cette fois-ci, il ne put retenir un juron en se prenant un fauteuil de plein fouet. Mais tant pis ! L'autre abrutit étant réveillé ça n'avait plus aucune importance. Tant pis aussi s'il était encore trop saoûl pour rentrer seul, il était hors de question qu'il dorme à ses côtés. Il enfila ses chaussures de travers et fuit. Comme un pleutre. Loin de ses questions et du regard réellement soucieux d'un Corvus à moitié endormit.
Revenir en haut Aller en bas
 
Woke up from a dream
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Horse Dream RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our dudes :: UA Monde Réel-
Sauter vers: